Images d'archives

Tout public

Y a-t-il encore un intermittent dans l’avion ?

MAI 2021

Du 8 au 5 mai

Avec : Marc Guépratte, Séverine Caurla et Laurent Arnold

(Texte extraits Anne-Laure Chery de F3 Lorraine, )

"Ceci n’est pas un pièce de théâtre" aurait titré Magritte. C’est pourtant un décor digne d’une superproduction qui a été installé sur la place principale de Tomblaine à grand renfort de semi-remorque, de grue et de bras de bénévoles. Un avion éventré de deux tonnes et 16 mètres de long échoué sur la place des arts où devait se tenir pour sa 30ème édition le festival de théâtre "Aux actes citoyens".

"Bienvenue dans l’avion du spectacle vivant qui malheureusement s’est crashé. La destination est incertaine", expliquera l’hôtesse de l’air. "On a voulu créer un évènement impertinent. Les gens n’ont pas le droit d’aller au théâtre. On a vendu des billets d’avion", ironise le maire divers gauche et ancien député PS de Tomblaine.


Officiellement, les manifestations culturelles sont toujours interdites. L’évènement a été déclaré en Préfecture comme une "manifestation revendicative pacifiste pour la culture" puisque celles-ci sont encore autorisées. Les réservations pour les 28 voyages prévus sur une semaine à partir du samedi 8 mai 2021 affichent déjà complet.

Soutien aux intermittents

Pour le maire de Tomblaine, qui fut intermittent et chroniqueur radio avant d’entrer en politique, c’est un "acte de résistance" pour soutenir les intermittents du spectacle. Il explique : "les contraintes sanitaires mises en place sont excessives. Depuis le printemps 2020, les lieux de culture, surtout ceux avec des places assises, ont su s’organiser avec des mesures assez strictes pour ne pas être des clusters. Il y a des intermittents qui pleurent tout seuls chez eux. Le moment de la reprise va être terrible."